Search Results

Number of Results: 160

C

CAECUM PYLORIQUE

CALCITE

CALCUL URINAIRE

CALIBRAGE

CALIGUS ELONGATUS

CALIGUS FLEXISPINA

CANAL PNEUMATIQUE

CANAUX CRANIENS

CANCER

CANCERIGENE (ou CANCEROGENE)

CANNIBALISME

CANNULATION

CANTHAXANTHINE

CANULE

CAPILLAIRE

CAPILLARITE

CAPTAGE DE NAISSAIN

CARBONATE

CARBONE ORGANIQUE DISSOUTE (COD)

CARCINOME

CARENCE EN ACIDE PANTOTHENIQUE

CARNIVORE

CAROFURE

CAROTENOIDES

CARPE HERBIVORE

CARRAGEENIN

CARTILAGE

CARYOTYPE

CASCADE

CATABOLISME

CATALYSEUR

CATARACTE

CATECHOLAMINE

CATHERISME

CATHETER

CAVITE BUCCALE

CAVITÉ PÉRITONÉAL

CELLULE POLYPLOIDE

CELLULE T-SUPPRESSEUR

CELLULES GEANTES

CELLULES SOMATIQUES

CELLULES T AUXILIAIRES

CENTRIFUGEUSE

CERCAIRE

CEROIDE

CERTIFICATION SANITAIRE

CESTODE

CETO-TESTERONE

CETOGENESE

CÉTONES

CETOSE

CHAMBRE DE SEDIMENTATION

CHAMPIGNON

CHANGEMENTS DE SEXE

CHELIPEDE

CHELIPEDES

CHILODONELLA

CHIMIOTHERAPIE

CHITINE

CHLAMYS

CHLORAMINE

CHLORAMPHENICOL

CHLORATION

CHLORE

CHLOROPHYLLE

CHLORTETRACYCLINE

CHOC

CHOC THERMIQUE

CHOC THERMIQUE

CHOCS

CHOLANGITE

CHOLESTEROL

CHOLINE

CHOUX FLEUR (MALADIE DU)

CHROMATOPHORES

CHROMATOSE

CHRONIQUE

CIRRHOSE

CIVELLE

CLINIQUE

CLOQUE

COAGULATION

COCCIDIES

COCCIDIOSE

COD

CODE DE BONNE PRATIQUE

COEFFICIENT DE HERITABILITE

COEFFICIENT DE TEMPERATURE

COLONNES DE DEGAZAGE

COLORANT

COLORANT DE GRAM

COLORANT SECONDAIRE

COMPLEXE D’HISTOCOMPATIBILITÉ MAJEURE (CHM)

COMPORTEMENT NUPTIAL

COMPTE NUTRITIONELLE

CONCENTRATION

CONCENTRATION LETALE

CONCENTRATION LETALE

CONCURRENCE

CONDITION PATHOLOGIQUE

CONDITIONS OPTIMALES DE CROISSANCE

CONDUIT

CONGENITAL, E

CONGESTION

CONSANGUINITE

CONSOMMATEUR

CONSOMMATION D'OXYGENE

CONTAGIOSITE

CONTAMINATEUR

CONTROLE

CONTROLE DE QUALITÉ

COPEPODE

COQUILLE ST. JACQUES

CORNEE

CORPS D'INCLUSION

CORPUSCULES DE STANNIUS

CORTISOL

COUP DE SOLEIL

COURBE DE CROISSANCE

COURBE DE REPONSE DE CONCENTRATION

COURBE DE RESISTANCE THERMIQUE

COURBE EFFET-DOSE

CRABE

CRASSOSTREA

CREVETTE

CREVETTES

CRIBLAGE

CROISEMENT SELECTIF

CROISSANCE SOMATIQUE

CRUSTACÉS

CRYPTOCOTYLE

CTENOPHARYNGODON IDELLA

CULTURE A PLAT

CULTURE DE FOND

CULTURE EN MILIEU CLOS

CULTURE EN POCHE

CULTURE EN SILO

CULTURE EN SUSPENSION

CULTURE EXTENSIVE

CULTURE INTENSIVE

CULTURE MIXTE

CULTURE MONOSEXE

CULTURE MONOSEXE

CULTURE SEMI-INTENSIVE

CULTURE SOUS RADEAU

CULTURE SUR CORDES

CULTURE SUR CORDES(STRING)

CULTURE SUR TABLE

CUVE DE VON BAYER

CYANOBACTERIES

CYCLE DU CARBONE

CYCLE ENDOGENE

CYCLE LYSOGENIQUE

CYCLE VITAL, CYCLE DE VIE

CYCLES LYTIQUES

CYPRINIDES(CARPES)

CYTOPATHIE

CYTOPATHOLOGIE

CYTOPLASME

a

b

c

d

e

f

g

h

i

j

k

l

m

n

o

p

q

r

s

t

u

v

w

x

y

z

CULTURE EN MILIEU CLOS

Definition

(Culture fermée) Forme de culture dans laquelle un volume de milieu nutritif liquide adéquat est inoculé de cellules (bactériennes ou algues unicellulaires), et incubé pendant une période appropriée. Les cellules qui se développent ainsi sont soumises à une évolution constante des caractéristiques du milieu, due à l'épuisement des substances nutritives et à l'accumulation de déchets métaboliques, parmi d'autres facteurs. La courbe de croissance d'une telle culture est essentiellement composée de quatre phases principales. Dans la première phase, ou phase de latence, la croissance (taux d'augmentation du nombre de cellules ou de la biomasse) est d'abord minimale, mais augmente ensuite à un taux stationnaire dicté par les conditions de culture (température, concentration de substances nutritives etc.). La durée de cette phase est variable et dépend des caractéristiques de l'inoculum. Si un milieu riche, capable de soutenir une croissance rapide, est inoculé avec des cellules se divisant lentement issues d'un milieu pauvre, par exemple, la phase de latence est relativement longue à cause du temps nécessaire aux cellules pour s'adapter au nouveau milieu. Pendant cette phase, la croissance des cellules n'est pas équilibrée. Suite à la phase de latence, les cellules subissent une augmentation progressive du taux de croissance avant d'atteindre une phase pendant laquelle le taux de croissance est constant et maximal (pour un organisme donné et pour des conditions de culture données) appelée phase exponentielle (= phase logarithmique). Pendant cette phase l'augmentation du nombre de cellules et celle de la biomasse sont exponentielles et la croissance est dite "équilibrée". A la fin de cette phase, le taux de croissance diminue et les cellules entrent dans la phase stationnaire, pendant laquelle la croissance est égale à zéro. Le nombre de cellules viables est maximal pendant cette phase. Dans la phase lytique qui suit, le nombre de cellules viables diminue, à la suite de l'épuisement des substances nutritives.

English French Spanish Greek Norwegian Polish Hungarian Turkish Galician